Les différents "psy"

Le psychiatre

Le psychiatre a suivi 6 années de formation comune aux médecins puis 4 années de spécialité en psychiatrie. En 2013, la France comptai plus de 14000 psychiatres (salariés et libéraux).

C'est un médecin spécialisé dans la santé mentale et les troubles mentaux sévères.  En tant que médecin, ils peut poser un diagnostic, prescrire des médicaments, des examens et des soins, décider d’une hospitalisation et rédiger des certificats médicaux. Il peut aussi poser l’indication d’un traitement psychologique (psychothérapie) et faire lui-même des psychothérapies.

Les consultations sont remboursées par la Sécurité sociale, sur la base de 70% du tarif conventionnel de la consultation de psychiatrie.


Le psychologue

En France, le titre de psychologue est reconnu et protégé par l'Etat depuis 1985. Le psychologue doit avoir obtenu un diplôme universitaire après 5 années d'études théoriques et pratiques. La France compte environ 36 000 psychologues (salariés et libéraux).

Il assure le soutien psychologique des personnes en souffrance psychique à travers des entretiens psychothérapiques pour enfants, adolescents et adultes et est habilité à faire passer des tests. Le psychologue mène ses entretiens en fonction des orientations théoriques auxquelles il adhère et en fonction de ses spécialisations.

Les consultationts ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale mais certaines mutuelles prennent en charge une partie des honoraires sous forme de forfait annuel.

Fédération Française des Psychologues et de la Psychologie 

Société Française de Psychologie  


Le psychanalyste

Ce titre n’a pas de reconnaissance légale. La majorité des psychanalystes sont médecins psychiatres ou psychologues. Ils ont suivi une formation universitaire en sciences humaines, pour connaître le fonctionnement normal et pathologique du psychisme. Outre ses connaissances théoriques, tout psychanalyste a suivi une psychanalyse personnelle (dite didactique), avec un praticien expérimenté, puis une supervision de ses premières psychanalyses. La France compte environ 6 000 psychanalystes qui exercent pour la plupart en libéral.

Le psychanalyste est un thérapeute qui utilise la cure psychanalytique, technique inventée par Freud, pour permettre au patient d'explorer son inconscient et essayer de résoudre les conflits qui remontent à son enfance et conditionnent son existence.

Les honoraires des séances sont fixés avec chaque patient et ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale. 


Le psychothérapeute

Jusqu'en 2004, il n'y avait pas de loi pour protéger le titre de psychothérapeute. C'es-à-dire que n'importe qui pouvait se dire psychothérapeute.
En 2004, une loi a été votée et le décret d'application a été publié en 2010 puis modifié en 2012, accordant aux psychologues le titre de psychotérapeute.

Il n’existe pas à ce jour en France de diplôme universitaire de psychothérapeute. « L'inscription sur le registre national des psychothérapeutes (différents du répertoire ADELI des professionnels de santé) (...) est subordonnée à la validation d'une formation en psychopathologie clinique de 400 heures minimum et d'un stage pratique d'une durée minimale correspondant à cinq mois (...). Cette formation est réservé aux titulaires d'un diplôme de niveau doctorat donnant le droit d'exercer la médecine en France ou d'un diplôme de niveau master dont la spécialité ou la mention est la psychologie ou la psychanalyse. » (Décret n° 2010-534 du 20 mai 2010 relatif à l'usage du titre de psychothérapeute art.1.).

Les consultations ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale.